Le dispositif de vapotage présentait un risque d’incendie ?

L'aspect médical ou la promotion de la santé et du bien-être n'ont rien à voir avec la justice pénale !

Les agents lui ont dit que le dispositif de vapotage présentait un risque d’incendie, selon le rapport.
Agents qui ne font qu'exécuter aveuglément les ordres et "certains humains" en fin de vie !

« Dans certains cas où les vaporisateurs ont mal fonctionné,
les patients ont subi des brûlures en inhalant de l’oxygène par un tube nasal. »

Des patients qui ont besoin d'oxygène par tube nasal vont s'allumer une cigarette avec un briquet.
Combien de patients ont subi des brûlures ?

C’est combien le nombre de "certains cas" ?
De patients et en fin de vie qui ont subi des brûlures ?

Dans les 47 autres États et dans le district de Columbia
et 21 États ont autorisé l’usage récréatif et médical du cannabis ?

Combien de ces “certains cas” ont fait la Une des médias clickbait appâts à poissons
alors que même quelques "certains animaux", qui consomment accidentellement du cannabis sont médiatisés ?

Ces dispositifs de vapotage médicaux et récréatifs ont reçu la validation de la conformité d'un produit
aux exigences des normes nationales et internationales relatives aux produits électriques !

La température de vape la plus courante se situe entre 190 et 235 degrés Celsius (374 à 455 ° F).

Partage de la Culture du Cannabis !
Hommages à ceux qui ont empêché son éradication de la surface de la terre.
Cette plante millénaire non mortelle aux multiples bienfaits et usages :
Thérapeutiques - Récréatifs - Agricoles/Alimentaires - Industriels - Économique$ - Environnementaux.
À culture indéfiniment renouvelable et multiple par endroit et selon le climat
en extérieur comme en intérieur de une récolte à six (en intérieur).

Pour la décarboxilation/décarboxylation
Les experts disent qu’environ 230-250 ° F est la température idéale pour le cannabis.
Dans cette gamme, le THCA se convertit en THC tout en préservant de nombreux autres cannabinoïdes et terpènes bénéfiques. Les réactions chimiques (et l’activation ou la dégradation du THC) varieront avec le temps.

https://www.alchimiaweb.com/blogfr/decarboxylation-cannabis/

Extrait:
Le processus de décarboxylation du cannabis intéresse beaucoup la communauté cannabique ces dernières années, en particulier depuis la démocratisation des produits comestibles riches en cannabinoïdes et terpènes. Il s'agit ainsi de s'assurer que les principes actifs présents dans ces aliments soient disponibles dans leur forme "active", c'est à dire qu'ils produisent un effet permettant à l'usager de profiter de ses propriétés.

La température la plus adaptée pour la décarboxylation est comprise entre 100 et 120°C, avec une durée d'exposition de 30 minutes à une heure pour une bonne décarboxylation. En général, une température plus basse avec une plus grande durée préserve mieux les terpènes, en prenant soin de ne pas dépasser la température, les cannabinoïdes et terpènes commençant alors à devenir volatiles, nous perdrions alors en puissance et en qualité organoleptique du produit final. Si nous dépassons 150°C nous pourrons complètement dégrader nos fleurs, puisque presque tous les cannabinoïdes se seront évaporés. Les vaporisateurs haut de gamme sont pour cela très pratiques, permettant de tester différentes températures pour obtenir différents goût et effets avec les mêmes fleurs.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.