Jean-Pierre Couteron, psychologue et président de la Fédération Addiction, remet en question l’amende voulue par le gouvernement contre les usagers de cannabis.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/cannabis-le-premier-interdit...

Cannabis : "Le premier interdit est éducatif", souligne le docteur Couteron

INVITÉ RTL - Jean-Pierre Couteron, psychologue et président de la Fédération Addiction, remet en question l’amende voulue par le gouvernement contre les usagers de cannabis.

publié le 06/10/2017 à 14:53
Stéphane Carpentier
et Christelle Rebière

La garde des Sceaux Nicole Belloubet a présenté ses "chantiers" pour la justice jeudi 5 octobre lors d'un déplacement avec le Premier ministre Édouard Philippe à Nantes. Parmi toutes les mesures attendues, la forfaitisation de l'usage de stupéfiants fait déjà débat. Formellement, cet usage resterait un délit aux yeux de la loi, mais on sanctionnerait de manière immédiate l’usage de cannabis par une amende, sans passer par la case commissariat et tribunal.

Si 78% des internautes se sont prononcés en faveur de cette mesure sur RTL.fr à la mi-journée, Jean-Pierre Couteron, psychologue et président de la Fédération Addiction, se montre beaucoup circonspect sur l’antenne de RTL : "Je suis opposé [à cette réforme] parce qu’il ne s’agirait pas de contravention, mais d’une amende forfaitaire, c’est à dire qu’elle garderait la pénalisation, avec la peine de prison de la peine d’avant, et on n’irait pas vers une politique plus pragmatique dont on a besoin."

Un effort à faire sur la prévention et l'éducation
Ce psychologue spécialiste des problématiques liées aux addictions avait d’ailleurs été reçu par la mission d’information parlementaire chargée de plancher sur le sujet. "Le premier interdit, c’est l’interdit éducatif, et il faut travailler avec les familles", souligne-t-il en mettant en avant qu’il y a "17 millions de personnes qui expérimentent" et "4,6 millions de personnes qui ont des usages réguliers de cannabis ".

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.