URSS - ALCOOL 500,000 MORTS/AN - OVERDOSE 40,000/AN - CANNABIS SEUL 0 MORTS.

Forums: 

Comme le dit Coluche:

La drogue a fait 100 morts en France l'année dernière, l'alcool 50 000 !

Choisis ton camp camarade.

http://www2.lactualite.com/blogue-monde/2011/02/16/la-mappemonde-des-buv...

16 février 2011
La mappemonde des buveurs

Monde / Le blogue de Jean-Frédéric Légaré-Tremblay »
Où est-ce le régime sec ? Où lève-t-on le coude allègrement ? The Economist nous offre encore une fois — comme à tous les jours — un tableau ou une carte du monde qui brosse un portrait rapide est exhaustif d’un enjeu, cette fois sur les habitudes de consommation d’alcool à travers le monde. Les données sont tirées du plus récent rapport annuel de l’Organisation mondiale de la santé.

Sans grande surprise, c’est en Europe que l’on boit le plus. À l’inverse, c’est le désert dans les pays musulmans ; regardez l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, et l’archipel indonésien.

Si l’on regarde plus attentivement les résultats pays par pays, on constate que ce sont les Européens de l’est qui consomment le plus d’alcool. Certains d’entre eux sont d’ailleurs aux prises avec de sérieux problème de santé publique.

Les Moldaves remportent la palme mondiale avec leur ingestion moyenne de 18,2 litres d’alcool pur par personne, par année. Trois fois la moyenne mondiale (6,1 litres). Les Tchèques arrivent en deuxième position.

La Russie, qui se retrouve bien haut dans le peloton de tête — les Russes avalent 15,8 litres en moyenne, tandis que les Canadiens ingurgitent 9,8 litres et les Américains, 9,4 — mérite une attention particulière, vue l’importance de sa population (140 millions). Lisez plutôt ces statistiques, très révélatrices :

- Le nombre de Russes âgés entre 10 et 14 ans qui boivent de l’alcool dépasse 10 millions ;

- Environ 500 000 Russes meurent chaque année d’accidents, de crimes et de maladies liés à la consommation d’alcool. C’est 20 % du total mondial ;

- Les morts liées à l’intoxication éthylique atteignent le chiffre de 23 000 par année ;

- Une mort sur cinq, toute cause confondue, est liée à l’alcool.

Ces habitudes ne datent pas d’hier et les problèmes de santé publique ont commencé à émerger dès que l’URSS a amorcé sa chute, sous Gorbatchev. Les problèmes ont connu un sommet pendant la libéralisation sauvage sous Eltsine, au point de faire reculer l’espérance de vie, surtout chez les hommes. Le problème était tel chez la gente masculine que la Russie affichait le plus grand écart au monde entre l’espérance de vie des hommes et celui des femmes.

L’espérance de vie aurait récemment cessé de reculer, mais le président Dmitri Medvedev a néanmoins mis de l’avant un vaste programme national en 2009 visant à réduire la consommation d’alcool. L’objectif : la couper de moitié d’ici 2020

-------------

Baisse de la mortalité
Le taux de mortalité étant trop élevé, plusieurs axes sont visés :

la baisse des maladies cardiovasculaires : baisse de 4,6% en 2009 par rapport à 2008.
la baisse de décès causés par la Tuberculose :7,8% de baisse en 2009 par rapport à 2008.
la baisse du taux de mortalité sur les routes qui est déjà flagrant, en 2009 la police a enregistré 26.084 décès pour toute la fédération, contre 33.308 décès en 2007.
la lutte contre les morts par consommation de drogues : 70.000 morts / an en 2008 sont liés à l’usage de stupéfiants et 30 à 40.000 directement d’overdoses. La Russie comptant autant de consommateurs de stupéfiants que toute l’Europe occidentale.
la lutte contre les décès dus à l’alcool : la mortalité du à des intoxications à l’alcool frelaté a diminué de 32%. Le gouvernement à dans la partie sanitaire du plan 2020 comme objectif de diminuer par deux la consommation d’alcool par habitant d’ici 10 ans, l’alcool étant responsable de la mort de 500.000 personnes par an.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.