La lutte contre la pauvreté est primordiale pour faire reculer le trafic.

Forums: 

http://www.youphil.com/fr/article/01741-la-drogue-prospere-la-ou-l-etat-...

La drogue prospère là où "l’Etat flanche"

| 16/03/2010
Contrairement aux idées reçues, la lutte contre la pauvreté est primordiale pour faire reculer le trafic.

"Les paysans abandonnent volontiers leurs cultures illicites dès lors que leur quotidien s’améliore", voilà le constat que l’on peut faire après des décennies de luttes contre les cultures de pavot, de coca et de marijuana, trois plantes qui entrent dans la composition des drogues.

Le trimestriel Alternatives Internationales consacre un dossier de 10 pages aux enjeux sociaux et économiques de la lutte contre la drogue et souligne la limite du tout répressif.

"Les Etats savent depuis longtemps qu’il est peu efficace de détruire les cultures des paysans sans leur offrir de moyens de subsistance alternatifs", explique le magazine.

Le développement économique des communautés paysannes qui se tournent vers les cultures illicites connaît des ratés en Colombie, par exemple, où Washington procède à des épandages d’herbicides qui détruisent aveuglément des cultures autorisés…et financées par les programmes d’aide!

Tant au Maroc qu'en Afghanistan, les politiques de destructions des plantes interdites ne servent à rien si elles ne s'accompagnent pas de cultures de substitutions ainsi que de services publics pour le développement local.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.