Cannabizness: Boom du cannabis médical au Royaume-Uni : les patients, la demande et la consommation atteignent des sommets sans précédent - avec un nombre record de cliniques privées

Un patient au Royaume-Uni consommera pour 3 811 € ( 3 261 £) de cannabis médical par an, soit 318 € (272 £) par mois.

Boom du cannabis médical au Royaume-Uni : les patients, la demande et la consommation atteignent des sommets sans précédent - avec un nombre record de cliniques privées

Partenaires d'interdiction de courtoisie
PUBLIÉ PAR L'ÉQUIPE CBT | 14 MAI 2024
Écouter l'article

[COMMUNIQUÉ DE PRESSE -- LONDRES, Royaume-Uni, 9 mai 2024] -- Le Royaume-Uni est le principal moteur de la nouvelle croissance du marché européen du cannabis médical, avec des ventes de cannabis médical supérieures aux prévisions en raison de volumes de consommation « inhabituellement élevés » par rapport à chaque année. -base patient.

D’ici fin 2024, par exemple, 62 960 patients devraient consommer du cannabis médical au Royaume-Uni, générant 240 millions d’euros (205 millions de livres sterling) de ventes, ce qui signifie qu’un patient moyen de cannabis médical au Royaume-Uni consommera pour 3 811 € ( 3 261 £) de cannabis médical par an, soit 318 € (272 £) par mois.

Comparez cela à l’Allemagne, qui possède le plus grand marché de cannabis médical et la plus grande population de patients d’Europe, où un patient moyen consommant du cannabis médical consommera 1 563 € (1 342 £) de cannabis médical par an, soit 130 € (112 £) par mois.

Les prix moyens payés par gramme de fleur de cannabis médical séchée ou par millilitre d'huile sont plus bas au Royaume-Uni qu'en Allemagne, de sorte que le principal facteur contribuant à cette différence stupéfiante de 144 % dans les dépenses est une divergence encore plus grande dans les volumes de consommation.

Ces résultats ont été publiés aujourd’hui dans un nouveau rapport de la société britannique de données et de renseignements sur le cannabis, Prohibition Partners.

Pourquoi si haut ?
Parlant des raisons potentielles des taux de consommation élevés au Royaume-Uni par rapport aux autres pays européens, Lawrence Purkiss, analyste principal chez Prohibition Partners, a déclaré : « Les taux de consommation par patient relativement élevés au Royaume-Uni sont au moins en partie une conséquence de le fait que le marché est entièrement privé et autofinancé. Les incitations financières au sein du système sont orientées vers des volumes de prescription élevés, contrairement à l’Allemagne où au moins 50 % des patients voient leurs frais de cannabis médical remboursés par le système de santé public.

Stephen Murphy, co-fondateur et PDG de Prohibition Partners, a ajouté : « Les conclusions de la 9e édition du « European Cannabis Report » mettent en évidence une tendance intrigante : les patients du Royaume-Uni consomment plus que leurs homologues des autres marchés européens. Depuis la légalisation du cannabis médical en 2018, les entreprises privées ont cherché à améliorer les options et l’accessibilité pour les patients. Cependant, en raison des restrictions et des coûts de la chaîne d’approvisionnement, les patients optent souvent pour le volume plutôt que pour la fréquence. Cela souligne la nécessité de poursuivre les efforts pour rationaliser les réglementations et améliorer l'accessibilité financière afin de garantir que les besoins des patients soient satisfaits de manière adéquate.

Explosion du marché et des patients au Royaume-Uni
La croissance du nombre total de patients de cannabis médical au Royaume-Uni devrait également exploser au cours des quatre prochaines années. D’ici 2028, le nombre de patients traités par cannabis médical au Royaume-Uni devrait augmenter de 124 % pour atteindre environ 141 000 patients (contre environ 63 000 fin 2024).

À titre de comparaison, en Allemagne, le taux de croissance n'est que de 24 %, avec environ 346 000 patients atteints de cannabis médical attendus d'ici 2028 (contre environ 278 000 fin 2024).

Ensemble, l’Allemagne et le Royaume-Uni représenteront 77 % de toutes les ventes de cannabis médical et des patients en Europe d’ici 2028 (Allemagne 50 %, Royaume-Uni 27 %).

Les cliniques privées stimulent la croissance
Bien que le cannabis médical ait été légalisé au Royaume-Uni en novembre 2018 et soit techniquement disponible sur ordonnance via le National Health Service (NHS), l'accès des patients au cannabis médical au Royaume-Uni est presque exclusivement facilité par les cliniques privées.

Ces cliniques sont approvisionnées par de grands distributeurs de cannabis médical comme Curaleaf Laboratories. À propos de la croissance des ventes et de la population de patients au Royaume-Uni, Jonathan Hodgson, PDG de Curaleaf Laboratories, a déclaré : « Le début de 2024 a déjà montré un niveau de croissance considérable, avec un nombre record de cliniques privées britanniques proposant désormais un traitement au cannabis médical pour les patients. des coûts de rendez-vous plus bas que jamais. De plus en plus de formulations et de formes posologiques sont entrées sur le marché, telles que des pastilles et des cartouches de vape liquide, élargissant ainsi les options de traitement que les spécialistes peuvent prescrire aux patients.

Ces découvertes sur le cannabis médical ont été publiées aujourd'hui dans un nouveau rapport - " The European Cannabis Report : 9th Edition " - par la société britannique de données et de renseignements sur le cannabis, Prohibition Partners. Une version du rapport est désormais disponible en téléchargement gratuit via le site Web de Prohibition Partners.

À PROPOS DE PROHIBITION PARTNERS
Prohibition Partners est une société de données, de médias et de technologie opérant dans le secteur en pleine croissance du cannabis légal. Nous fournissons à l’industrie des informations spécialisées et des analyses de données.

Commentaires

Avec un nombre record de clinique$ privée$

Avec un nombre record de clinique$ privée$

Ce sont les patients qui seront privés d'un médicament prouvé efficace
mais cupidement trop dispendieux pour la majorité des malades et non remboursé !

Un patient moyen de cannabis médical consommera
1 563 € (1 342 £) de cannabis médical par an,
soit 130 € (112 £) ($ 192,18 Dollar can.) par mois.

Sont bizarre au Royaume –Uni !

Alors que leur cannabis médical n’est légal que depuis 2018.
Et qu’en Californie, au Colorado et au Canada il est légal depuis « 23 ans ».

Rappelons qu’ils fournissent de l’héroïne, un médicament,
qui permet aux patients qui en ont besoin d'avoir une vie normale.

Comme plusieurs autres médicaments psychotropes.
Même le fentanyl environ 100 fois plus puissant que la morphine
et 50 fois plus puissant que l’héroïne en tant qu’analgésique.
Offert en mélange avec du valium lors de colonoscopie longue au Québec.

https://www.blocpot.qc.ca/fr/forum/7317
UK : 2023 médecins cannaphobes mumpsimus Vs 1926 qui permettait aux médecins de prescrire de l’héroïne

Le traitement assisté à l’héroïne est bien établi à l’échelle internationale,
déjà légal et a une longue histoire, y compris au Royaume-Uni.

TRAITEMENT ASSISTÉ À L’HÉROÏNE - EN VOICI DES PREUVES !

AVANTAGES ET PREUVES À L'APPUI DE SON UTILISATION
https://transformdrugs.org/drug-policy/uk-drug-policy/heroin-assisted-tr...
QU’EST-CE QUE LE TRAITEMENT ASSISTÉ À L’HÉROÏNE?

Alors que:
Le premier ministre du Canada Justin Trudeau
a demandé et reçu l'assentiment Royal du Royaume
pour la légalisation du cannabis « récréatif » pour 2018.

Et qu'au Royaume –Uni le cannabis « médical » n'est légal que depuis 2018.

Il a fallu que des enfants épileptiques souffrants et mourants « meurent »
pour ne pas y avoir eu accès et/ou assez rapidement.

Forçant leurs parents responsables à violer une loi idiote sans compassion
pour « sauver la vie de leurs enfants » et devoir dépenser jusqu'à
"34 000 £ pour garder ma fille épileptique en vie'' pour de l'huile !
https://www.blocpot.qc.ca/fr/forum/5666

Rappelons que Lionel Carmant caquiste neuropédiatre spécialisé en épilepsie infantile qui en prescrit
en n'exigeant pas le remboursement pour suivre le ligne de partis-âneries oblige des parents d'enfants épileptiques
à cesser cette thérapie prouvée efficace ou violer la loi !

Le cannabis a des propriétés antiépileptiques
qu’aucun autre médicament pharmaceutique n’est en mesure de surpasser.
Raphael Mechoulam, chercheur et professeur de chimie israélien surnommé le « père du cannabis médical »,
décédé récemment après avoir consacré une grande partie de sa vie à l’étude du cannabis.
https://www.newsweed.fr/5-decouvertes-cannabis-raphael-mechoulam/

Depuis 2018 le cannabis est légal au niveau fédéral au Canada.
À ce jour la meilleure légalisation fédérale mondiale.

Son but était la Légalisation Harmonisation Canadienne.
Pour tous les adultes légaux de 18-19 ans.

9 des 10 provinces et 3 territoires ont accepté cette Légalisation Harmonisation.
En 4-5 ans de Légalisation Harmonisation de ces 9 provinces et 3 territoires ont réussi à récupérer
jusqu'à 67 % de leurs adultes de 18-19 ans aux organisations criminelles/terroristes.

Une seule province a gâché cette Légalisation Harmonisation efficace !

Province d'alcoalisés qui ont choisi la recriminalisation des adultes légaux de 18 ans
et leur mise en contact avec organisations criminelles/terroristes
aux médicaments aussi dangereux, addictifs, mortels, que l'alcool le tabac.
À qui ils fournissent plus de 20 MILLION$ trimestre non taxés depuis 2018.

La prohibition et la criminalisation caquiste finance les organisations criminelles et terroristes
par choix, pour l'Égo de Legault !

MILLION$ qui servent à la production/vente de drogues de médicaments légaux,
la fabrication et vente d'armes supposément un fléau utilisées lors de fusillades. etc. !

Rappelons que
Vladimir Vladimirovich Putin en Russie, Legault et Jolin-Barrette caquistes ségrégationnistes du Québec,
les associations de médecins/psychiatres achetables du Québec et Deltell conservateur canadien,
ont « condamné » le Canada pour avoir légalisé le cannabis à l’échelle nationale !

À ceux-ci nous pouvons ajouter Fantino et Cannavino
(président, Association canadienne de la police professionnelle)

Témoignage de Julian Fantino chef du service de police de Toronto:
Solidaire avec l'association des chefs de police,
je suis fermement “hostile” à toute légalisation des drogues au Canada,
y compris la possession de petites quantités de marijuana ou de dérivés du cannabis.

« Fantino, un opposant de longue date à la légalisation de la marijuana,
a déclaré au Toronto Sun en 2004 que la légalisation ne réduirait pas la criminalité,
ajoutant: "Je suppose que nous pouvons légaliser le meurtre aussi
et alors nous n'aurons pas une affaire de meurtre” ».

J'ai écouté les propos du chef Fantino,
et je trouve que ce qu'il a dit n'a tout simplement aucun bon sens.

M. Alan Young, professeur agrégé, Osgoode Hall Law School:
Je travaille sur la question de la légalisation de la marijuana depuis une dizaine d'années.
J'ai représenté une centaine de personnes qui ont eu des démêlés avec la justice,
et j'ai joué un rôle capital dans le mouvement
pour la légalisation de la marijuana à des fins médicinales.
https://blocpot.qc.ca/fr/forum/5683

Rappelons que les policiers de Toronto prétendaient, à tort, avoir des preuves
et affirmaient que fumer des joints faisait pousser les seins des adolescents de 14 ans.

Alors qu’aune recherche n’avait été faite sur des humains et spécialement de 14 ans
à qui ils avaient fourni des cannabis et un placébo.

La police régionale de York s’est excusée après avoir diffusé de fausses informations
sur le cannabis auprès d’élèves du secondaire, notamment en suggérant que
la marijuana favorisait la croissance des seins chez les hommes.
Depuis l’incident embarrassant, ont-ils éduqué la force ?

Ils ont été ridiculisé avec raison par les élèves du secondaire et par 22 Minutes.

Répétez après moi : Les joints font des seins.
Repeat after me: Doobies make boobies
https://youtu.be/5hBN3RQatY0

La recriminalisation idiote des adultes légaux au Québec
Quebec cannabis crackdown | 22 Minutes (youtube.com)
https://youtu.be/jGNpPM7I-9Q

« Ce que nous savons et répétons depuis 22 ans au Bloc Pot »
Depuis le Comité spécial du Sénat sur les drogues illicites (Canada, 2002)
Le rapport Nolin dans son intégralité
https://blocpot.qc.ca/fr/comite-special-du-senat-sur-les-drogues-illicit...

« Extrait du témoignage lors de ce comité spécial »
M. Allan Young (professeur, Osgoode Hall Law School): Je vous en remercie
beaucoup, je suis désolé d'être si pressé.

« La décriminalisation ne signifie rien du tout. C'est vraiment un concept idiot ».

Elle signifie tout simplement la suppression du droit pénal.
Elle n'indique pas ce qu'on fera à la place.
Si l'on s'apprête à supprimer le droit pénal, on doit comprendre ce qu'est le droit pénal.
Il faut comprendre les types de clients que je représente et quelles sont les conséquences pour eux.

Le droit pénal est affaire de stigmatisation et de punition.
La stigmatisation, c'est le casier judiciaire.
C'est la façon dont on vous traite en vous arrêtant et en vous fouillant,
et la punition c'est la privation de liberté.
Quand on lit le projet de loi C-38 -
je ne sais pas si on a cru que les Canadiens allaient gober tout cela
- on voit qu'il n'atteint aucun de ces objectifs.

« Autre témoignage lors de ce comité spécial »
M. Eugene Oscapella (directeur, Fondation canadienne pour une politique sur les drogues)

La prohibition finance les organisations criminelles et terroristes !

Qu'est-ce que les gouvernements ne comprennent pas
au sujet de cette vérité économique toute simple?

https://www.blocpot.qc.ca/fr/forum/7032

Il y a 22 ans !
La seule raison pour laquelle les drogues
financent les organisations criminelles et grands mouvements terroristes du monde,
c'est la prohibition !

Qu'est-ce que le/les gouvernement/s ne comprend/comprennent pas
au sujet de cette vérité économique toute simple ?

M. Eugene Oscapella (directeur, Fondation canadienne pour une politique sur
les drogues)

Témoignage: Comité spécial du Sénat sur les drogues illicites (Canada, 2002)

Rappelons que les conclusions du
Comité spécial du Sénat sur les drogues illicites (Canada, 2002)
https://blocpot.qc.ca/fr/comite-special-du-senat-sur-les-drogues-illicit...
a été tabletté relégué aux oubliettes comme le Rapport final
de la Commission d'enquête sur l'usage des drogues à des fins non médicales
Le Dain (Canada, 1973)
https://blocpot.qc.ca/fr/extraits-du-rapport-le-dain-canada-1973

Pages

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.