Et puis euh - Encore des élections

Depuis le début de la période électorale, les médias nous assomment à l'aide de sondages comme à l'habitude mais cette fois, ils enfoncent toujours le même clou soit celui de l'écoeurantite aiguë des Québécois pour des élections.

Alors, on en a marre des élections?

Ceci est étrange quand on sait qu'une immense majorité utilise à toutes les sauces le mot démocratie pour se gargariser ou pour se bomber le torse. La population est-elle donc trop souvent appelé aux urnes?

Je dirai, comme André Pratte de la grosse Presse de la rue Saint-Jacques à Montréal, que nous voulons participer aux débats politiques de notre société mais pas à n'importe quel prix!

Ainsi, j'ajouterai quelques commentaires essentiels afin que le cynisme ambiant soit plus constructif et change réellement la situation à laquelle la politique institutionnelle nous a habitué:

  • il est fondamental que notre participation soit significative et qu'elle dépasse la grossière partisanerie du cadre actuel;
  • que nos actions quotidiennes retrouvent leurs sens politiques fondamentaux;
  • sans oublier, que cette vie politique ne soit pas sous la tutelle du milieu financier qui se gavent de notre déroute sociale et des divisions politiques enfantines que les médias alimentent.

Je reviendrai plus en détails sur ces points au cours de cette campagne électorale mais je terminerai ce billet sur le prix de ces élections.

Que est donc le prix de ce cirque?

Les coûts de 83 millions pour des élections sont peu significatif en mon sens pour décrier la situation actuelle.

En effet, le problème n'est pas ces frais, qui représentent une demi journée de dépenses pour le gouvernement.

Et non, c'est plutôt l'incapacité des libéraux d'agir en tant que gouvernement responsable en travaillant avec l'Assemblée démocratiquement élue.

Pour afficher tous les billets du blogue


Les opinions exprimées dans les billets de blogue de ce site n'engagent que leur auteur et ne constituent pas une prise de position officielle du Bloc Pot.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.