Après 16 ans d'existence, le Bloc Pot lance sa nouvelle campagne

Le Bloc Pot offrira des fleurs au Québécois

Montréal, le 18 mars 2014 – Quelques jours après le déclenchement des élections provinciales, le Bloc Pot invite la population du Québec à se mobiliser encore une fois contre la prohibition du cannabis mais surtout contre les prohibitionnistes. Nous pensons qu’il est important de mettre de l’avant cet enjeu afin de lutter contre le mépris qui vise les amateurs de cannabis.

Dans cet esprit, le parti présentera une dizaine de candidats et candidates majoritairement à Montréal mais aussi à Sherbrooke et Rimouski. Pour cette campagne, nous distribuerons des fleurs afin de rappeler à la population que la prohibition a toujours été et est irrationnelle.

La prohibition a toujours été un enjeu provincial

Pour le Bloc Pot, le cannabis est un enjeu provincial puisque l’administration de la justice, la santé de même que l’encadrement de l’agriculture relèvent de l’État québécois. Il serait irresponsable de laisser le fédéral gérer à sa guise cette question uniquement sur le fait que le Code criminel soit une de ses compétences.

En 1923 le cannabis fut inclus à la loi sur les stupéfiants de façon unilatérale, le Parlement canadien a brimé et brime toujours le Québec et ses obligations constitutionnelles sur des justifications morales et irrationnelle. Il ne faudrait pas refaire la même erreur d’antan et affirmer dès maintenant que le cannabis est une responsabilité provinciale et nationale.

Pourquoi pas au Québec ?

Si l’objectif du Bloc Pot a déjà pu paraître irréaliste, les expériences de décriminalisation et de légalisation qui foisonnent dernièrement aux États-Unis et en Uruguay démontrent que les candidates et candidats du Bloc Pot avaient raison.

Faudra-t-il attendre que l’Alberta fasse les premiers pas pour bouger au Québec se demande le chef du Bloc Pot. Aujourd’hui, le changement est à nos portes et il ne peut pas se faire sans nous !

Le temps est venu de nous planter sur le chemin des politiciens prohibitionnistes afin d’affirmer ce que nous voulons en tant qu’amateurs. Aucun autre parti ne pourra mettre fin à la prohibition.

– 30 –

À propos du Bloc Pot

Fondé le 18 mars 1998, le Bloc Pot est un parti autorisé par le DGEQ, visant à mettre fin à la prohibition du cannabis et mettre en œuvre sa légalisation de manière démocratique.

Pour plus d’informations :

Relations médias | blocpot@blocpot.qc.ca
Suivez-nous sur Twitter | http://twitter.com/blocpot
Suivez-nous sur Facebook | http://facebook.com/partiblocpot