Les Ontariens pourront acheter lundi des produits comestibles de cannabis

Les Ontariens pourront acheter lundi des produits comestibles de cannabis

Actualités
La Presse Canadienne
3 janvier 2020

TORONTO — Des dizaines de nouveaux produits à base de marijuana seront disponibles dès la semaine prochaine dans les magasins de la Société ontarienne du cannabis.

La société d’État a toutefois prévenu que l’approvisionnement serait limité et que les nouveaux produits comestibles pourraient s’envoler très rapidement.

La Société ontarienne du cannabis (SOC) a annoncé que les détaillants autorisés offriront lundi prochain 59 nouveaux produits, notamment certains concentrés à vapoter, des produits comestibles et un thé. Ces produits seront aussi offerts sur le site internet de la SOC dès le 16 janvier.

Un an après avoir légalisé la vente de marijuana, Ottawa a autorisé le 17 octobre dernier les nouveaux produits comestibles, concentrés et topiques à base de cannabis. Ce sont toutefois les provinces et les territoires qui réglementent la distribution et la vente de cannabis. Ainsi, la Société québécoise du cannabis ne vendra pas de ces produits dérivés, autres que le cannabis frais ou séché et l’huile de cannabis.

Le vice-président de la Société ontarienne du cannabis, David Lobo, a prévenu vendredi «qu’au départ, au fur et à mesure du déploiement des produits, l’offre sera très limitée» pour ce qui est de la variété et de la quantité. «Nous savons que de nombreux producteurs travaillent sans relâche, en particulier pendant les vacances (des Fêtes), pour commercialiser ces produits.»

Santé Canada exige des fabricants qu’ils donnent un préavis de 60 jours avant de vendre leurs produits, qui sont alors soumis à une inspection réglementaire. La SOC indique aussi qu’elle avait donné aux détaillants autorisés de la province des chances égales de stocker les nouveaux produits. La société d’État promet d’agir rapidement pour renouveler l’approvisionnement.

Kevin Lam, directeur principal du marchandisage à la SOC, estime que la pénurie pourrait durer jusqu’en mars, le temps que les fabricants augmentent leur production pour répondre à la demande. Le nombre de produits devrait grimper à une centaine au cours des prochains mois, à mesure qu’ils recevront l’approbation réglementaire, a ajouté M. Lam en conférence de presse vendredi à Toronto. «Nous avons comparé nos prix à ceux du marché illégal pour nous assurer que notre offre initiale sera concurrentielle», a-t-il dit.

Ces nouveaux produits sont offerts alors que le système de vente au détail de cannabis en Ontario est sur le point de changer radicalement en 2020: le gouvernement abandonne en effet son controversé système de tirage au sort pour délivrer ses licences d’exploitation de magasins.

Commentaires

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.