Les prohibitionnistes qui ont fourni du financement au crime organisé et les terroristes veulent utiliser le cannabis pour relancer leur économie !

Zappiste: Ces prohibitionnises après avoir fourni du financement au crime organisé et aux terroristes,
fait emprisonné et donné des dossiers criminels à de simple consommateurs ne méritent pas de profiter du cannabis pour relancer leur économie !

http://www.lechodemaskinonge.com/section/2016-03-24/article-4472683/Le-c...

Le cannabis pour relancer l'économie?
Pier-Olivier Gagnon
Publié le 24 mars 2016

LOUISEVILLE. Pour relancer l'économie, Yvon Deshaies croit peut-être avoir trouvé une première piste qui pourrait, selon lui, permettre d'améliorer le sort de la région. Réputé pour être un personnage coloré et qui ne mâche pas ses mots, le maire de Louiseville ne voit aucun inconvénient à l'implantation d'une entreprise de production de cannabis thérapeutique dans le parc industriel régional situé à Louiseville.

La création d'emplois demeure au cœur des priorités pour le maire de Louiseville comme pour plusieurs intervenants de la région. Toutefois, la situation ne va pas au rythme souhaité par M. Deshaies.

«On a de belles entreprises qui se développent, mais c'est très tranquille au niveau de l'implantation de nouvelles entreprises dans le parc industriel régional de la MRC de Maskinongé. Si ailleurs on est capable de faire des serres de cannabis pourquoi je serais contre ça ici à Louiseville?», admet-il.

Le projet du gouvernement du Canada de légaliser le cannabis pourrait, selon Justin Trudeau, rapporter des milliards au pays. Si la MRC de Maskinongé était ciblée par des promoteurs pour ce type de projets, Yvon Deshaies voit une belle opportunité d'améliorer les finances de sa ville et des municipalités environnantes.

«Ça pourrait sûrement nous donner un coup de main parce qu'il paraît que c'est très payant. Si c'est légal et que c'est bien encadré, je ne peux pas être contre l'implantation d'une usine de cannabis thérapeutique. C'est de la création d'emplois!»

Yvon Deshaies affirme que Louiseville est très bien positionnée pour accueillir des serres de production de cannabis thérapeutique.

«Je suis ouvert à ça. C'est une belle opportunité pour relancer l'économie. Ça va me faire plaisir de les accueillir. On est entre Montréal et Québec. Des entreprises qui œuvrent là-dedans, c'est très rentable. Avec l'économie qu'on a, c'est difficile de refuser des entreprises», lance-t-il.

Population vieillissante

Le maire de Louiseville rappelle que Louiseville est la quatrième plus vieille ville ayant 5 000 habitants et plus. Avec l'ajout de nouvelles entreprises, Yvon Deshaies pense que la difficulté d'attirer des gens de l'extérieur se fera moins sentir.

«Nos jeunes très éduqués quittent vers l'extérieur et nos gens ici sont âgés. On a de la misère à attirer du monde. Notre parc industriel est vide et ça fait des années qu'il est comme ça. Clément et frère et l'entreprise Marquis - anciennement l'Imprimerie Gagné - ont uniquement déménagé. Ce sont déjà des entreprises qui étaient à Louiseville. Il reste Divel qui est une nouvelle entreprise. Sinon, ça ne se construit pas et c'est vide. Tout le monde fait beaucoup d'efforts, notamment la Ville et la MRC, mais un moment donné va falloir que le gouvernement nous aide aussi!»

«Le taux de chômage est très élevé. Notre MRC est la deuxième plus pauvre au Québec derrière la Gaspésie. En regardant toutes les statistiques, je trouve ça difficile. Il est temps que nos supérieurs nous aident!»

Suivez Pier-Olivier Gagnon sur Twitter: @POGagnon

Commentaires

Add new comment

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.