Coup de théâtre!

On croirait voir Carbo qui jongle avec ses trios; les trois partis d'opposition désirent former un gouvernement de coalition pour contrer, disent-ils, le manque de mesures visant à endiguer la crise financière. Pour renforcer l'esprit d'équipe, une chimère est née.

Au centre, Stéphane Dion, incapable de gagner une mise en jeu et détesté par la foule. Le seul but qu'il est parvenu à compter est dans un filet désert.

À l'aile droite, Gilles Duceppe, qui ne reçoit jamais de passe mais est réputé fiable en défensive, du moins, dans sa zone. Ça fait tellement longtemps qu'il n'a pas eu le contrôle de la rondelle qu'il ne sait rien faire d'autre que de la « domper » dans le fond de la zone adverse.

À l'aile gauche, Jack Layton qui, malgré sa moustache et ses cheveux gris, est une recrue qui peine à patiner. Il risque de se blesser au premier contact physique.

Les préfère-t-on à un « mangeux de puck » notoire comme Stephen Harper, qui améliore ses statistiques personnelles dans l'espoir d'augmenter sa valeur marchande? Et en plus, il boude les médias et donne des coups salauds lorsque les arbitres ne regardent pas.

Le véritable problème, c'est que les règles du jeu demeurent les mêmes et que les gradins sont toujours remplis de spectateurs...

Pour afficher tous les billets du blogue


The views expressed on this blog are those of their respective authors, and do not constitute an official position of the Bloc Pot.

Plain text

  • No HTML tags allowed.
  • Web page addresses and e-mail addresses turn into links automatically.
  • Lines and paragraphs break automatically.