À tous ceux et toutes celles qui ne voteront pas pour nous!

Dépliant produit lors des élections partielles du 1er octobre 2001 dans Blainville, Jonquière, Labelle et Laviolette

La prohibition du cannabis génère les mêmes effets que celle qui a touché l’alcool au début du siècle ; crime, violence, utilisation irresponsable, corruption et produits frelatés. Ces lois, en plus d`être inefficace, sont aussi sans fondement rationnel. C’est pourquoi, aujourd’hui, le Bloc Pot propose son projet aux citoyens et citoyennes. À vous de le lire...

Un vote qui dérange !

Violence :
La mise en place de mesures répressives par l'État et la police fait augmenter la violence dans le marché des drogues, non seulement en engendrant une véritable guérilla qui ne mène nulle part. Tout ça au frais des contribuables.

Consommation :
Plus de 25% des Québécois consomment couramment du cannabis. Pourtant, la prohibition en vigueur depuis près de 70 ans continue à criminaliser tous et chacun. Ce pourrait donc être vous, vos enfants, amis, parents, voisin, …

Gros sous et corruption :
La valeur du marché canadien de la marijuana est évaluée à plus de 22 milliards $ chaque année. Dans ce cas, il est difficile de croire en l'intégrité des forces policières qui, à force de se frotter aux groupes criminalisés, finissent par y ressembler !

Crime :
Plus de 66 000 personnes furent victimes d'une arrestation liée au cannabis, et environ 35 000 d’entre elles furent condamnées. Cela signifie qu’à toutes les 8 minutes une personne est victime de cette loi inique.

Substance :
Le ministère français de la Santé a dévoilé en juin 1998 une étude affirmant que le cannabis s’avère moins dangereux physiquement, psychologiquement et socialement que l’alcool et le tabac. La prohibition accentue les problèmes liés à la santé, en permettent la vente de produits frelatés.

Décriminalisation de l’usage

Il faut supprimer cette loi qui traite en criminel tout individu ayant fait un choix différent sans pour autant nuire à autrui. La prohibition est une atteinte aux droits et libertés des êtres humains, puisque cette situation marginalise injustement d'honnêtes citoyens. Nous avons donc l'intention de décriminaliser la possession et la culture de cannabis à des fins personnelles, permettant à tous de produire son propre jardin et de cesser de dépendre du réseau criminel.

Réglementer la distribution

La clé dans ce changement est la mise en place d'une réglementation qui protégera le consommateur en favorisant la liberté, la responsabilisation et la mise en place d'un réseau d'aide. Ce mode de distribution éliminera te trafic actuel et tous les torts qu'il engendre. Ces nouveaux lieux permettront de consommer et d'acheter du cannabis de qualité contrôlée provenant de la fédération des producteurs. Ces “cafés cannabis” établiront une culture de l'usage approprié et responsable, en y diffusant une information cohérente sur les drogues et leurs effets.

Organiser la production

Sur ce point, il est important d’assurer un contrôle de la qualité et d'appuyer la formation d’une Fédération des producteurs, qui encouragerait le mise en place et le regroupement de coopératives de petits producteurs au sein d'organisations régionales autogérées. Les désignation "appellations contrôlées", similaires aux vignobles, seraient indiquées sur les produits de la Fédération répondant ainsi aux normes de qualité dictées par les instances gouvernementales et associations de consommateurs

Élections, Piège à cons!

Historiquement, sociologiquement et culturellement, l’électoralisme conduit à une impasse, où les intérêts du capital et du marché sont privilégiés par rapport à ceux de la société civile. L’élection d'un représentant au parlement retire toutes possibilités aux individus de s’organiser et de se responsabiliser. Voter, c’est signer un chèque en blanc à une des candidature pour qu'il nous représente. Croire à ce cirque est naïf. Qui de mieux pour vous représenter que vous-même! Nous croyons que les citoyens et citoyennes sont, tant à l’échelle locale qu’internationale, les embryons du
changement politique grâce à leur imagination et leur créativité.

Agir au lieu d’élire est le nouveau mot d’ordre

Guerre vs. Politique
“Il se peut bien que la guerre soit la politique menée par d’autres moyens, mais la politique elle-même n’est-elle pas la guerre par d’autres moyens ?” (Inconnu)

Égalité
“Tant que l'économie économique ne sera pas admise, l’égalité sociale et politique sera un mensonge” (Bakounine)

Économie
Vient du mot grecque oikonomia. “oiko” signifie “habitat” et “nomia” administration. Dans ce sens, comme la terre est notre seul habitat viable, sa gestion devrait reposer sur des principes écologique où "oiko" se donne un discours, un sens, un logique. Un économiste qui n'est pas écologique ne fait pas de sens tout comme un écologique qui n'est pas économiste. (dixit Richard Desjardins)

Il est temps de s’organiser. Nous vous invitons à organiser un événement d’information, de levée de fonds, une manifestation dans votre coin de pays.