Scrutin proportionnel

Vous vous dites actuellement, pourquoi donc tout ce charabia antiprohibitionniste? Fort simple, il tente d'expliquer le cheminement de notre compréhension de la situation politique qui nous a engendrés.

Pour ainsi dire, nous avons décidé de ne plus attendre les changements de la part de ceux et celles qui, du haut de la pyramide sociale et avec l'aide de l'intelligentsia salarié, coordonnent le co

Nous proposons donc à la CSLE des changements qui dépasse la procédure ou le maquillage électoraliste des libéraux et qui affecteront chacune des Québécoises et chacun des Québécois dans leur

Le Soleil, jeudi 26 janvier 2006, p. A10
Moisan, Mylène

Le Salon bleu ne deviendra pas une tour de Babel, assure le ministre Benoît Pelletier, qui veut éviter que les petits partis ne «morcellent le pouvoir».

Un groupe de personnalités l'a ramené sur la place publique; les péquistes l'ont ressorti des oubliettes... Mais est-ce que le mode de scrutin proportionnel serait vraiment avantageux? Assurerait-il la représentation de tous les courants de la société? Éclaircissements.

Pages

S'abonner à Scrutin proportionnel