Scrutin proportionnel

Le candidat du Bloc Pot favorise la démocratie directe

Alma, le 31 Août 2012 – Matthew Babin, jeune candidat du Bloc Pot dans la circonscription de Lac-Saint-Jean, dévoile son plan pour favoriser la vie démocratique dans le comté.

Depuis plus de trente ans, les néolibéraux de tout acabit contrôlent l’Assemblée nationale. En effet, trois partis détiennent un quasi-monopole sur les débats, prononcent des discours similaires occultant plusieurs questions, et gouvernent pour les mêmes intérêts en créant des échappatoires fiscales au profit de leurs copains. La démocratie québécoise est trahie par ces politiciens. Elle est manipulée par les firmes de sondages et de relations publiques. Au Bloc Pot, nous croyons que l’imagination et la créativité des citoyens sont le catalyseur du changement politique. Une personne responsable ne se limite pas à voter à intervalles de quatre ans, elle agit quotidiennement.

Compagnons, vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n'est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l'exercice du droit de suffrage. Le délai que vous m'accordez est bien court, mais ayant, au sujet électoral, des convictions bien nettes, ce que j'ai à vous dire peut se formuler en quelques mots.

Nous encourageons tous les membres et sympathisants du Bloc Pot à signer la pétition qui circule en ce moment dans Internet, et en appelle à la réforme du mode de scrutin au Québec. En effet, cette idée figure au point 6 notre programme officiel depuis plusieurs années déjà. Elle a donné lieu à maintes études et commissions d'enquête, pour être toujours « tablettée » par les grands partis au pouvoir malheureusement.

En renvoyant le dossier de la réforme du mode de scrutin au directeur général des élections, le ministre Benoît Pelletier a clôturé, il y a quelques jours, un énième cycle d'une interminable saga qui afflige la scène politique québécoise depuis le début des années 70.

Pages

S'abonner à Scrutin proportionnel