Éducation et prévention

– Enrique Peña Nieto, président du Mexique (Voir note)

Le cannabis n'est pas une drogue d'introduction contrairement à l'alcool

Force des preuves à l’appui : Faible

Réalité : Les preuves à ce jour n’appuient pas l’affirmation voulant que l’usage du cannabis cause la consommation subséquente de drogues « plus dures ».

- Daily Telegraph (Fox, 2014)

La dépendance est un enjeu plus large que la substance elle-même

Force des preuves à l’appui : Faible

Réalité : La consommation de cannabis à travers la vie comporte un faible risque de dépendance (9 %), et le risque de dépendance au cannabis est très faible parmi ceux qui rapportent l’avoir utilisé pendant un an (2 %) ou même dix ans (5,9 %). Cela est beaucoup plus faible que le risque à vie estimé de dépendance à l’héroïne (23,1 %).

La consommation de cannabis N'AFFECTE PAS le QI

Force des preuves à l’appui : Faible

Réalité : Il existe peu de preuves scientifiques que l’usage de cannabis est associé à un déclin du QI.

– Kevin Sabet, Smart Approaches to Marijuana (Baca, 2015)

Le cannabis ne cause pas la schizophrénie

Force des preuves à l’appui : Faible

Réalité: Bien que les preuves scientifiques soutiennent une association entre l’usage du cannabis et la schizophrénie, une relation de cause à effet n’a pas été établie.

Influencer les politiques publiques concernant les réalités de l'usage du cannabis et de sa future légifération

Page frontispice des rapports de l'ICSDP concernant l'usage du cannabis et sa réglementation

L’ICSDP a produit deux rapports en langue anglaise traitant de l’usage du cannabis et de sa réglementation. L'ICSDP tente par ce travail de recherche scientifique de répondre aux affirmations largement présentes à l'esprit lorsqu'on parle de l'usage du cannabis.

Pages

S'abonner à Éducation et prévention