Le cannabis aux urnes – Résultats des élections de mi-mandat aux États-Unis

Le cannabis aux urnes – Résultats des élections de mi-mandat aux États-Unis

Il y a maintenant deux ans, le Colorado et Washington votaient pour la légalisation commerciale du cannabis plutôt que se contenter du modèle médical déjà offert dans d’autres États. Ce mardi 4 novembre, deux autres États ont emboîté le pas. L’Alaska et l’Oregon se sont prononcés pour la légalisation commerciale, la Floride a rejeté la légalisation médicale, tandis que le District de Columbia s'est prononcé pour la décriminalisation (appelons un chat un chat).

Approuvée à 52 %, la mesure 2 d’Alaska autorisera la possession d’une once et de 6 plants. La culture commerciale, la vente et la transformation seront aussi autorisées. Il est étonnant qu'aucune taxe de vente n’ait été prévue, mais une taxe d’accise de 50 $ par once sera appliquée pour les établissements de culture, proportionnellement à la quantité de cannabis vendue ou transférée aux établissements de vente et de transformation.

Approuvée à 55 %, la mesure 91 de l’Oregon prévoit pour sa part d’autoriser la possession de 8 onces de cannabis séché et de 4 plants. La Commission du contrôle des liqueurs sera en charge d’administrer les taxes collectées auprès des producteurs, qui seront modulées de la façon suivante : 35 $ par once de fleurs de cannabis, 10 $ par once de feuilles de cannabis et 5 $ par plant immatures. Encore une fois, aucune taxe de vente ne semble avoir été prévue.

C'est avec un fort 70 % que Washington D.C. dit oui à la décriminalisation de la culture et à la possession, autorisant un maximum de 2 onces et la culture de 6 plants avec maximum de 3 plants matures. Ici on ne parle pas de légalisation comme plusieurs le proclament, puisque la vente et la transformation ne seront pas plus autorisées qu’auparavant.

Quant à la Floride, l’amendement 2 prévoyait d’autoriser l’usage médical aux personnes souffrant de conditions médicales débilitantes, ainsi que la prescription et la mise en place de centres de traitement par cannabis médical. Les conditions médicales débilitantes prévues étaient le cancer, les glaucomes, le VIH, les maladies transmises sexuellement, l’hépatite C, l’A.L.S., la maladie de Parkinson, les scléroses ou toute autre condition pour laquelle un médecin évalue que l’usage de cannabis médical est la solution la plus bénéfique, et dont le bénéfice dépasse les risques de santé de l’utilisation du cannabis médical. Malheureusement, cette mesure a été défaite par une marge de 2 % malgré une majorité de 58% d’appuis, car en Floride, il faut 60% pour qu’une mesure soit adoptée.


Les opinions exprimées dans les billets de blogue de ce site n'engagent que leur auteur et ne constituent pas une prise de position officielle du Bloc Pot.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.